Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

The gathering and a torpedo

Bonjour,
Ce journal de développement est un peu spécial car il s'agit d'un effort de l'équipe réalisé le dimanche matin autour des restes de huit pizzas. Il a été possible, comme certains d'entre vous le savent, d'organiser un rassemblement de notre équipe à Lodz. Nous étions douze ce qui constitue une grande amélioration comparée aux quatre d'entre nous présent il y a 3 ans. Il sera intéressant de voir comment ce sera dans trois ans.

Un des traits caractéristiques de nos rencontres réside dans un certain rituel culinaire, mais ce n'est pas le lieu pour faire de la publicité à une certaine chaîne de restaurants. Il y a également lors de nos réunions un sujet principal qui était dans le cas présent les batailles navales et plus spécialement le torpillage(décrit plus loin). Il est temps de mentionner un certain projet que nous terminons en ce moment, et qui a eu droit à de longues minutes de présentation. Un des nouveaux éléments de notre réunion a été une série de jeu d'intégration qui a provoqué énormément de rire chez les participants et amélioré notre compréhension mutuelle. Les dessins étaient intéressant mais bien entendu les artistes graphistes avaient un sérieux avantage sur les autres. Nous avons prévu une session jeu de rôle pour notre prochaine session qui correspondra à une présentation d'une version pré-alpha. Je me demande ce qui sera le plus intéressant.

Mais revenons en au jeu: une des discussions clé était relative aux batailles navales, particulièrement celles de la seconde guerre mondiale dans lesquelles les attaque à la torpille étaient particulièrement importantes. Nous avons parlé des cas de cuirassés coulés, des batailles dans l'Ironbottom Sound(NdT: détroit entre guadalcanal, les îles Savo, Florida et Solomon où des douzaines de navires ont été coulées lors de la seconde guerre mondiale), les attaques à la torpille de sous-marins allemands et japonais contre des navires de surface. Comme nous l'avons établi auparavant, plus grand sera le navire attaquant moins efficace sera l'attaque à la torpille, ce qui sera visible dans le constructeur(qui est un redoutable outil avec des millions de combinaison) J'espère que cela est suffisamment intuitif et ne requiert pas plus de justification, mais si certains ont encore des doutes, il suffit de regarder les cuirassés britanniques de classe R qui bien qu'équipé de lanceurs de torpilles ne les ont en pratique jamais utilisés. Cela à d'ailleurs conduit au démantèlement de ces lanceurs avant et durant la guerre.

Au final nous avons décidé de mettre l'accent sur une bonne représentation de la guerre sous-marine de cette époque. Nous voulons montrer qu'un U-Boot ne peut combattre que pour un temps assez court, la réserve de torpille étant limité et nécessitant de se réapprovisionner dans un port ou grâce à un navire de ravitaillement. En pratique cela signifie que les sous-marins et autre navires lanceurs de torpilles ne peuvent tirer qu'un nombre limité de fois!
Un effet indirect est que de ce fait les torpilleurs, qui ne peuvent tirer qu'une salve, s'ils ratent deviennent rien d'autre que des canard sur un stand de tir. N'était-ce pas comme ça dans la réalité?

Screenshot

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales