Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

A quality of quantity

Salut. Derrière la fenêtre il y a un parfum de dégel, une sorte d'ersatz temporaire du printemps. Pas de gel, pas de neige mais également pas de soleil. Les sept dernières journées ont été comme d'habitude. Travail, travail, travail... Vous souvenez vous des fortifications sur les frontières? Ainsi, entre autre nous en avons finis cette semaine, il y a une fonction pour construire des lignes de fortifications compliquées comme une seule production. Construire des très longues fortifications est maintenant facile et ne prend qu'une petite place dans la fenêtre de production. La fonction pour connecté les construction de route marche de la même manière.

Je suis né dans un pays sous la protection du grand "frère" rouge. Des mots comme régime satellite militaire me viennent en tête mais je serais hors propos si je devais explorer davantage ce motif politique. Big brother et la propagande forment un couple inséparable. Etant enfant, j'avais l'habitude de regardé un feuilleton TV intitulé "quatre tankiste et un chien"(" Czterej pancerni i pies ")qui est une sorte de fusion de " Company of brothers " et " Lassie Come Home ". Le film à été réalisé dans les années 60 et suit les aventures d'un équipage de char(d'où le titre) et de leur T-34. La seconde guerre mondiale montrée dans la série était loin de la réalité, problématique à bien des égards du point de vue du réalisme militaire, parfois presque grotesque. Pas de mention des exemples douteux d'amitié de l'Armée Rouge, constant hommage à celui-ci, ce tank est le meilleur! Dans les années suivantes, mais toujours formatrices, j'ai vu de nombreux films comme ceux glorifiant le T-34 et l'Armée Soviétique. Dans l'un de ceux là il y avait une citation qui m'a réveillé de ce rêve de propagande: "Zhukov a été le plus grand des généraux, dans la bataille de Berlin il a eu 300000 soldats blessés et morts sur les 500000 qui ont commencé la bataille". Le plus grand des généraux avec 60% de pertes en une seule bataille?
J'ai commencé à vérifier des choses moi même
C'était il y a 20 ans. Je vivais dans un pays avec économie centralisée, qui n'est plus comme ça, mais beaucoup d'expérience personnelle lié au "royaume du peuple" sont toujours dans ma mémoire. Je me souviens des biens soviétique tel que les TV, vélos, montre, outil, voiture... Tous été de la même faible qualité et peu fiables... Tous ont été produits en temps de paix dans des usines normales par du personnel qualifié.
Et voici la question: comment, en économie de guerre dans des usines déplacées derrière l'Oural, dans une situation où les ressources rares et les matériaux ont souvent été remplacé par des ersatz, le personnel non qualifié pouvait construire les chars T-34 super fiable tant de fois vanté? Etait ce un miracle ou un mensonge?
Il y a deux rapports très intéressant fait par les soviétiques à Kubinka où un T-34 à été comparé a un Pz III tout juste acheté(un allié vend un char à un autre allié) et par les américains à Aberdeen où un T-34 offert par Staline(il avait été un peu pressé de le faire) à été examiné. Tout deux été écrasant. Le rapport soviétique Top secret disait que le Pz III était meilleur que le T-34. Il ne s'agissait pas d'une erreur... Plus ou moins: le T-34 avait un meilleur blindage(mais considérablement affaiblit par deux gros trous sur sa face avant: une mitrailleuse et un hayon) et le canon principal à une vitesse comparable mais peu fiable et inconfortable, le moteur à une durée de vie faible(40-100 heures de travail!), mauvais système de visée, compartiment mal ventilé(après quelque coup il était plein de fumée et l'équipage ne pouvait que difficilement faire quoi que ce soit), vitesse difficile à passer(il fallait recourir à un marteau de 10kg et le conducteur s'arrangeait pour rester en seconde vitesse ce qui accélérait les pannes), mauvaise conception des filtres à air ce qui réduit la puissance du moteur(continuellement étouffé, le T-34 était rarement aussi habile que le croyait les masses).Même le blindage incliné n'offrait pas une protection plus significative que ces homologues, mais à cause d'un manque d'espace à l'intérieur du char par exemple les munitions était généralement sur le sol du compartiment ce qui aggravé les difficultés de l'équipage. Le rapport américain pointe les même faiblesse.

Un fait intéressant qui confirme ces révélations est que les unités soviétique de la garde utilisées des Shermans. Si le M4 était moins bon que le T-34, ils n'auraient pas eu recours au Shermans. Ils étaient plus fiable, plus confortable,  un meilleur système de visée et quelques autre avantages.

Il y a un proverbe de l'époque de la seconde guerre mondiale(utilisé dans l'armée populaire de Pologne): "le ZiS 5(camion) il descend mais pour monter il doit être poussé". Ce n'est pas loin de la vérité au sujet du T-34

Le plus grand tyran du XXe siècle, ou plus grand tyran ayant jamais vécu sur Terre, Staline à déclaré: "la quantité à sa propre qualité". Pendant très longtemps le sens de ces paroles à été obscurcie par le brouillard des slogans de la propagande. Voici la vérité révélée du mythe de la grande arme soviétique. Le pouvoir du T-34 se trouve autre part: c'était sa disponibilité en grande quantité. Il importe peu que 50% des chars puissent être hors-service la veille de la bataille si l'on en a des milliers. Il importe peu qu'ils soient pleinement opérationnels, si un char moyen à été détruit par l'ennemi après plusieurs jours de service.
En comparaison de la qualité de la production américaine(M4 Sherman dans l'esprit) nous pouvons nous livrer à un intéressant exercice/test mental: imaginons deux joueur en 1943. Le joueur A dispose de 100 M4 et le joueur B de 100 T-34. Imaginons que la veille de la bataille 5% des M4 et 50% des T-34 ne puissent arriver sur le champs de bataille en raison de la qualité et des pannes. Si j'ajoute que la puissance de feu et la protection des deux chars sont équivalentes, préférez vous jouer avec A ou B?

Maintenant nous sommes encore plus proche de "Bitter Glory". Nous avons des chars dans le jeu. Nous pouvons avoir des chars de différents pays dans une unité. Nous pouvons comparé les chars des différents pays. Cette longue introduction était faite pour montrer pourquoi un char bien équipé mais de très mauvaise qualité(vous vous souvenez du champs appelé "qualité" dans le constructeur de sections?) peut avoir une attaque contre cible molle ou contre cible dure plus faible que les armes plus petites ou que tout simplement des canons du même calibre. Si nous regardons notre comparaison théorique T-34/M4 le choc sera moindre

Parlons un peu du Lend Lease et du niveau de la production de chars et de destruction en Union Soviétique. Si nous comparons le nombre de chars détruit, produit et envoyé par les Alliés, nous avons un cas intéressant: le nombre de chars dans l'armée soviétique après la seconde guerre mondiale n'était pas significativement plus élevé que celui des chars envoyés par les alliés. Si l'on se penche également sur la qualité des chars américains et changeons tout les chars en résumé par points, qui sait si sans l'aide des alliés, le score final des soviétiques n'aurait pas été sous zéro. S'il n'y avait pas eu de Lend Lease, qui sait quel aurait été les sort de la guerre à l'est.. En l'absence de locomotive, wagons, rails, camions(seul les ZiS5 au lieu des très fiable camions américains), acier, produits chimique, nourriture et nombreux autres bien, la production de chars soviétique aurait été plus faible
C'est un autre point de la longue liste de Bitter Glory. En jouant avec l'Union Soviétique, prié pour que le Lend Lease arrive sinon...
D'un autre coté si nous avons un montant moyen d'équipement de qualité moyenne, mais de très bonnes doctrines et dirigeants, nous pouvons conquérir beaucoup comme les allemands l'ont fait. Si nous avons une quantité abondante mais de pauvre qualité, des dirigeants faible, et de mauvaise doctrines, nous sommes en situation désespérée, jusqu'à ce que nous y changions quelque chose. L'armée soviétique changeait sa doctrine dans une bonne direction, l'Allemagne avait les meilleures au début de la guerre et changea celles-ci par des doctrines pires. Je ne sais pas pourquoi dans les jeux, c'est toujours différent voire le contraire. Il est temps de changé cela. La question des doctrines sera discuté de nombreuses fois dans le futur. Rendez-vous vendredi prochain pour le carnet suivant.

Screenshot

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales