Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Dans Crusader Kings II, vous gagnerez des titres et, dans le meilleur des mondes, emprisonnerai ou décapiterai vos ennemis. Afin de déclarer la guerre vous aurez d'abord besoin d'un Casus Belli (CB) valide contre votre ennemi (un CB détenu par un de vos vassaux ou courtisan sera bien entendu suffisant). Vous ne pouvez attaquez les vassaux de qui que ce soit, donc si vous voulez leur titre, vous aurez a attaquer leur suzerain. Aussi contrairement à Europa Universalis III ou Victoria II, une fois la guerre commencée, il n'est plus possible de rajouter de nouveaux objectifs de guerre ou CB.

Au lieu de cela, chaque CB a trois options scriptées : demandé la reddition, la paix blanche, demande inversée. Comme exemple prenons le CB réclamation. Ce CB permet d'attaquer la personne détenant les titres que vous revendiquez. Si la guerre se déroule bien, vous pouvez exiger que votre ennemi vous donne son titre et en bonus vous gagnerez une petite quantité de prestige. Si vous n'arrivez pas à atteindre votre objectif, vous pourrez rechercher une paix blanche. Vous voudriez éviter cela, une paix blanche signifiant une perte de prestige. Mais la paix blanche est préférable a ce que votre ennemi fasse une demande inversée ce qui signifierai que vous perdez votre revendication et subissez une énorme perte de prestige.

Enfin nous avons marqués certains CB comme "hostiles envers les autres", par exemple le CB d'invasion. L'effet est que les deux partis en lice revendiquant un même titre se battront entre eux même s'ils ne sont pas en guerre. Il pourrait être bon pour Guillaume d'attendre que Harald et Harold aient usés leur armées l'un contre l'autre...

Captures d'écran

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales