Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

La carte

Un mois a passé depuis le dernier carnet de développement de Crusader Kings 2. Cette fois-ci, c'est Fredrik Zetterman, connu sur le forum Paradox Plaza sous le pseudo de Tegus, qui vient nous faire une présentation d'un aspect des jeux Paradox Interactive qui intéresse toujours : la carte.

La carte dans tous les jeux Paradox est l'un des aspect-clefs, tant parce qu'il définit l'atmosphère du jeu, que parce qu'il permet de présenter tous types d'informations. Dans Heart of Iron 3, la carte était dans les tons de gris, ce qui semblait approprié pour une carte d'un jeu de guerre. Cette carte a été reprise et altérée sensiblement pour Victoria 2, cette fois-ci avec des couleurs vives pour représenter les progrès de cette ère. Le jeu suivant fut l'expansion Divine Wind pour Europa Universalis III qui avait besoin d'un petit lifting graphique. Si la technologie de carte utilisée était graphiquement agréable dans ces jeux, il y avait des limitations technologiques qui nécessitaient d'être améliorées, voire éliminées.

Pour Crusader Kings 2 (CK2), décision a été prise de réécrire le code graphique à partir de zéro. Ils sont retournées à une carte purement 3D similaire à celle présente dans EU:Rome. Il ya une toplogie visible et on peut faire tourner la carte pour la regarder sous n'importe quel angle. Si ni la technologie ni les aspect visuels ne sont dans leur stade finale, il apparait que cette nouvelle carte montre un grand potentiel, et les fait avancer à grands pas dans la directions qu'ils veulent imprimer à leur progression visuelle. Leur but est bien sûr d'ensuite pouvoir l'ajouter dans leurs autres jeux, tout en continuant à l'améliorer continuellement.




Une description précise de ce qu'ils ont fait serait principalement une accumulation de phrases dans un patois spécifique aux développeurs/cartographes suédois... autant dire que nous nous contenterons des détails visuels qui ont été améliorés et de ce qu'ils comptent encore améliorer.

Ils ont amélioré l'aspect de l'eau de manière significative et ajouté de la réfraction, permettant de distinguer la topologie sous-marine. Arie, graphiste chez Paradox, a recherché les données topologiques réelles et les a amplifiés, permettant un effet sympa sur le terrain. Les frontières des provinces ont reçu plus d'amour ; un nouveau système leur permet de rendre ces limites plus douces, moins dentelées. Ils ont commencé à générer et tester une nouvelle modélisation de luminosité plus détaillée, qui sera encore améliorée d'ici la sortie du jeu. Un nouveau concept moins lié à la carte est le tabard des unités : les cottes d'armes présentent le blason du chef de l'unité.




Mais il y a encore plusieurs choses qui manquent encore. Ils doivent encore ajouter les arbres et les rivières. Il manque aussi les noms de provinces et les noms de royaumes qui sont présent adans tous leurs dernières jeux. Une autre idée serait d'ajouter plus d'informations sur les frontières, avec par exemple frontières entre deux royaumes aux couleurs des deux royaumes. Il semble y avoir d'autres choses sur le feu, mais Teus ne veux pas vendre la mèche trop tôt.



Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales