Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Carnet de de développement 1 : Le collège des cardinaux

Créé le : 29 October 2013

Edition du : 01 November 2013

Auteur : Arko


     Cette nouvelle extension, dénommée "Fils d'Abraham" a pour thème la religion et plus précisément les religions abrahamiques que sont le christianisme, l'islam et le judaïsme. L'idée générale est un retour aux sources après avoir s'être focalisé sur les païens et donc revenir aux religions monothéistes et plus particulièrement les chrétiens.

     Le premier aspect important voulu par les développeurs est de rendre le Pape et son rôle plus important : comment est-il élu, quels pouvoirs il possède et les faveurs qu'il peut octroyer selon son bon vouloir... ou en retour d'ascenseur à qui aurait favorisé son élection !

On trouve donc dans cette extension un nouveau titre : cardinal, ainsi qu'un collège regroupant neuf cardinaux. Ceux-ci ont à charge d'élire le nouveau Pape parmi eux lorsque celui-ci vient à trépasser. Cependant, les cardinaux ne sont pas élus : ils sont choisis par le Pape parmi ses courtisans et les évêques d'Europe. Ce choix est basé sur plusieurs facteurs dont : l'âge, la piété, l'opinion, la culture (le Pape préfère les italiens bizarrement...)... entre autres critères.

L'écran religions (cliquer pour agrandir)

     Le but étant donc d'arriver à ce que l'un de vos favoris atteigne le trône de Saint-Pierre, comment arriver à cela ? Le Saint-Siège n'étant franchement pas une démocratie de quelque forme, le processus est un plutôt biaisé. Premièrement, il faut qu'un de vos évêques soit nommé cardinal par le Saint-Père en fonction, bien sûr, encourager le Pape en place avec quelques ducats (au travers d'un système de caisse électorale comme pour les républiques maritimes) devrait donner un coup de pouce significatif à la carrière de votre protégé. On peut bien entendu former avec un soin un candidat avant même d'en faire un évêque, afin qu'il réponde naturellement aux critères de sélection grâce à une carrière dans l'Eglise.

Quand le Pape meurt, les cardinaux à leur tour désignent son successeur parmi eux pour lui succéder. Ce choix échappe à l'influence du joueur, mais le Pape choisi l'est selon les mêmes critères ayant présidé à leur propre désignation par le souverain pontife : il vaut mieux donc être plutôt âgé et pieux, ce qui n'est pas forcément le cas du parvenu que vous avez placé là grâce à quelques ducats que vous pensiez savamment dépensés.

Le collège des cardinaux (cliquer pour agrandir)

Admettons, l'un de vos évêques est fait Pape. Quelle utilité peut-on y trouver ?

Tout d'abord, un Pape issu de votre royaume  vous aimera... tout plein ! Ce qui veut dire qu'il sera plus prédisposé à accéder à vos requêtes. Un petit divorce ? aucun problème ! Une petite invasion de votre très détesté voisin ? Ok ! Pour rendre cela encore plus utile, de nouveaux pouvoirs ont été accordés au Pape comme vous donner de l'argent sans contrepartie, il peut valider la nomination d'un candidat de votre choix à la succession d'un évêché si l'investiture est papale ou encore lancer une Croisade contre l'infidèle de votre choix. Cependant, à chaque faveur accordée, il vous aimera moins, ce qui fait que votre influence ne durera pas éternellement. Egalement au menu, l'octroi de revendication sur des duchés ou comtés.

Dans le même temps, installer votre antipape sur le trône de Saint-Pierre produira les mêmes effets. Enfin, si le Pape élu s'avère être un membre de votre dynastie, il va sans dire qu'un bonus conséquent et durable en pitié et prestige vous sera octroyé.

Les nouvelles interactions avec le Pape (cliquer pour agrandir)

     Contrôler ne serait-ce qu'un seul cardinal vous apporte déjà des bénéfices directs. Par exemple nul ne peut demander l'excommunication ou faire une requête d'invasion contre quelqu'un contrôlant davantage de cardinal que lui.

>> Retour à l'index


Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales