Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Carnet de de développement 2 : Ordres saints et Hérésies

Créé le : 01 November 2013

Edition du : 01 November 2013

Auteur : Arko


     Au menu cette fois, d'autres features pour les chrétiens, mais aussi pour les musulmans. Commençons par les Saints ordres !

Le Grand-maître ne sort plus de nulle part, il est promu parmi ses vassaux (cliquer pour agrandir)

  • Les Ordres saints militaires

     Chaque religion non-hérétique est à présent pourvue d'au moins un ordre saint. Ce qui inclut aussi les différentes religions païennes, cependant la plupart de leur ordres saints sont plutôt fantaisistes. Les catholiques reçoivent additionnellement deux nouveaux ordres : les Chevaliers de Calatrava et les Chevaliers de Santiago, tous deux en activité dans la péninsule ibérique.

L'apparition des ordres saints n'est plus conditionnée par une date donnée mais la plupart seront activés une fois les premières croisades ou jihads lancés (également plus dynamiques à présent), ou lorsque certaines conditions seront remplies. Par exemple, La confrérie du Saint-Sépulcre (un ordre saint chrétien orthodoxe) apparaitra si Antioche et Jérusalem sont de foi orthodoxe et sous contrôle de souverains eux-mêmes orthodoxes.

Les ordres saints sont beaucoup plus actifs dans la sphère politique, leur fonctionnement et champ d'action, aussi bien interne qu'externe ont été modifiés. L'on peut désormais emprunter de l'argent auprès de certains ordres (les Templiers par exemple), ou les financer pour gagner en piété. En retour, ils pourront formuler diverses requêtes, et si vous leur devez de l'argent, il devient difficile de le leur refuser. A titre d'exemple, ils peuvent demander à ce que l'un de vos fils les rejoignent, ou encore que vous leur accordiez le droit d'ériger un château sur vos terres (dans un province où un nouveau fief peut être détaché).

Les grands-maîtres ne sont plus des personnages générés aléatoirement, mais sont choisis parmi leurs vassaux et courtisans. Ainsi, nombre d'entre eux seront issus de grandes familles de la noblesse européenne. Compter un grand-maître dans votre dynastie vous donnera un revenu supplémentaire en prestige.

Les fiefs cédés aux ordres ne seront plus héréditaires, mais dirigé par un "commandant" à vie. (nouvelle loi de succession appelée "Nomination" -"appointment" en anglais dans le texte).

D'autres options mineures ont été ajoutées comme la possibilité pour le roi de Jérusalem de vassaliser les Templiers et les Chevaliers de l'ordre de Saint-Jean.

Pour finir, si vous en venez à juger qu'un ordre devient trop puissant dans votre royaume, et donc encombrant, vous pouvez décider de le bannir et saisir ses terres... ce qui n'est, à n'en point douter, pas un acte des plus pieux !

Les décisions relatives aux ordres saints (cliquer pour agrandir)

     Vous avez désormais la possibilité d'ordonner à un courtisan de prononcer ses voeux et devenir moine ou nonne (ceci se traduit par l'obtention d'un trait en jeu), ou partir rejoindre un des saints ordres militaires. Dans les deux cas, le personnage concerné sera privé de tout héritage. Malheureusement, on ne peut prendre cette décision à l'encontre de personnages devant hériter, comme par exemple les fils plus jeunes en partage saliques - sauf si vous les avez préalablement jetés en prison !

Prononcer les voeux... que l'on soit d'accord ou non ! (cliquer pour agrandir)


  • Les Croisades

     Comme mentionné plus tôt, les croisades ne seront plus débloquées arbitrairement à partir d'une date donnée, mais leur lancement potentiel sera conditionné par la situation politique en Europe. Par exemple, si Constantinople ou Rome venait à tomber ou si les sarrasins s'enfoncent trop loin en terre de France. La réciproque est aussi valable côté musulman. Les païens, pour ceux pouvant invoquer des grandes guerres saintes, ne le pourront qu'une fois les Croisades et Jihads déjà activés.

  • Les hérésies

     Les hérésies ont elles aussi été améliorées : la plupart sont plus distinctes et certaines d'entre elles ont même un chef religieux. Par exemple, les cathares peuvent nommer des femmes évêques, les Ibadi ont leur propre califat, etc. Les évènements présidant à la propagation des hérésies sont différents (uniquement si vous posséder le DLC) ; elles tendront à s'étendre plutôt par proximité géographique autour d'un noyau de départ. Des courtisans d'une autre foi non-hérétiques pourront également propager leur propre foi dans votre cour (par exemple un courtisan orthodoxe dans une cour catholique).

     Le changement le plus drastique au regard des hérésies, est qu'elles peuvent désormais devenir la nouvelle orthodoxie si elles possèdent plus des provinces que la foi qui leur est parente. Prenons la foi vaudoise, si elle vient à posséder davantage de provinces que les catholiques, le catholicisme deviendra une hérésie de la foi vaudoise et ses ordres saints se rattacheront à la nouvelle foi dominante.

     De nouveaux rebelles -non hérétiques- font également leur apparition : ils n'essaieront pas de propager une hérésie, mais de se libérer de l'oppression religieuse de leurs seigneurs, ce qui pourra être la cas par exemple pour des rebelles sunnites au sein d'un royaume catholique.

  • L'Islam

     Bien que le focus soit clairement mis le catholicisme, les musulmans ne sont pas en reste. Ils pourront choisir entre deux écoles théologiques rivales et des conflits pourront naître de cette prise de position. D'un côté, l'école Mutaziliste, épousant la pensée rationnelle et de raison des philosophe de la Grèce antique. De l'autre, la position Ashariste, croyant à l'Eternel : faisant d'Allah une entité existante. Historiquement, les mutazilistes perdirent après des conflits brutaux et des mesures draconiennes prises à leur encontre comme la Miḥnah (une inquisition), mettant ainsi fin à un âge d'or pour l'Islam.


Dis-moi quelle école tu fréquentes... (cliquer pour agrandir)

>> Retour à l'index

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales