Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Comment fonctionnent les brigades

ANALYSE SUR LES BRIGADES DANS HEARTS OF IRON II
 
 
 
Traduction et arrangements par Gunrry
 
 
Introduction
 
 
Beaucoup de gens arguent du fait que la recherche de brigades, et employer n'importe quelles autres brigades que celles du génie et de la police militaire, est un gaspillage de temps et de ressources. Je suis en complet désaccord, et voici pourquoi.

Un des premiers points avancés est que vous pouvez gagner un niveau technologique sur votre ennemi en libérant un slot pour la recherche avancée, un avantage important. Faux. Comparons les statistiques sur les deux divisions type de n'importe quelles armées, infanterie et blindé. De "grande guerre" à semi-Moderne.
 
Statistiques des divisions d'infanterie [Grande guerre / premier / amélioré / avancé / semi-moderne]
Attaque cible vivante: 10 / 12 / 14 / 16 / 18
Attaque cible blindée:  1 / 2 / 4 / 5 / 6
Attaque aérienne: 2 / 3 / 4 / 4 / 6
Défense statique: 15 / 18 / 24 / 30 / 35
Défense mobile: 12 / 18 / 24 / 30 / 35
Défense aérienne: 3 / 4 / 5 / 6 / 6
 
Statistiques des divisions blindés [Grande guerre / premier / amélioré / avancé / semi-moderne]
Attaque cible vivante: 8 / 12 / 14 / 14 / 16
Attaque cible blindée: 3 / 11 / 13 / 14 / 16
Attaque aérienne: 2 / 2 / 3 / 4 / 4
Défense statique: 8 / 12 / 16 / 20 / 24
Défense mobile: 12 / 20 / 25 / 30 / 35
Défense aérienne: 1 / 2 / 3 / 4 / 5

L'avantage d'une génération n'est pas tout, contrairement à ce qui est dit. C'EST UN avantage, cependant. La première question est de se demander si c'est intéressant de perdre du temps à chercher une technologie en avance. Si vous recherchez une année en retard, ce n'est pas un grand inconvénient, mais si vous cherchez une technologie en permanence en avance, le temps supplémentaire de recherches peut augmenter. En plus, ces technologies sont séparées tous les 2 ans, ainsi pendant 2 années vous n'obtenez aucune mise à niveau de vos forces.

Système des brigades


La discussion sur une brigade par rapport aux autres est une manière d’étudier le système des brigades. Si vous regardez seulement une brigade contre un autre type, alors les brigades du génie sembleront être un joli bonbon. Cependant, si nous tenons compte d'un système de brigades cohérent, nous obtenons une perspective différente.

Pour mon cas, j'emploierai mon système de brigades pour l'Allemagne contre un système tout brigades de génie. Je regarderai juste l'infanterie. Les blindés sont semblables, à moins que la réserve ennemie d’IC soit beaucoup plus petite. Certains choix sont assumés:

1.  Mon système de brigades suit l'année de recherche historique.
2.  Le système tout brigades de génie inclut un avantage de génération.

Je vais explorer l'évolution de deux corps d'armée à travers le cours de la guerre de 1938 à 1945, et comparer les différences d'armées entières quand cela devient approprié.

L'infanterie


Le système de base de brigade que j'emploie pour l'infanterie est 1 artillerie, 1 antichar, 1 génie. Au lieu de comparer division par division, nous comparerons un corps de 3 divisions.

1938


1938 suppose l'infanterie 1936 avec l'artillerie de base et brigades AC. La comparaison est 1 infanterie 1936 + 1 brigade d'artillerie, 1 infanterie 1936, 1 infanterie 1936 + 1 brigade du génie contre 3 infanteries 1939 + 3 brigades du génie.

Attaque cible vivante: 35 contre 36
Attaque cible blindée: 8 contre 6
Défensive: 56 contre 69
Dureté: 39 contre 61

Maintenant, les infanteries "tout génie" ont de meilleures valeurs défensives et de dureté, mais dans une bataille 1:1, cela n'importe pas vraiment. Les corps d'infanterie 1939 ne surmontent pas la valeur défensive ou de dureté des infanteries 1936 avec brigades, excepté des modificateurs. Maintenant,  comparons les coûts de construction des deux:

Jours totaux d’IC: 2775 contre 2535.
Main d’œuvre Totale: 36 contre36.

Le "gain massif d’IC" dont beaucoup parle avec la production seulement de brigades de génie dans ce cas-là, pour des unités aux performances presque identiques sur le champ de bataille, c'est 240 IC à battre.  Le coût d'une armée entière (3 corps) n'est pas assez pour établir même 1 division supplémentaire d'infanterie + génie (le gain de 720 contre le coût de construction de 845). Même si vous prenez en compte la bonification maximum de production en série avec les brigades du génie (abaissant leur coût de 180 à 63 jours d’IC), vous ne pouvez pas TOUT À FAIT vous permettre la division supplémentaire (déficit de 8 jours d’IC). Naturellement, si vous prenez en compte les bonifications de productions, le coût des autres brigades descend également, ainsi la quantité de gain n'est pas aussi faible que ça.

La comparaison de gain de TC est de 4,75 contre 3,9.

Un argument contre l'utilisation de brigade autre que celles du génie est le gain massif de TC. Avec un gain de 0,85 par corps, vous pouvez soutenir 1 division supplémentaire d'infanterie + génie par deux corps. À moins que vous ne puissiez pas vous permettre DE CONSTRUIRE cette division supplémentaire avec le gain d’IC, ainsi le gain de TC est théorique. Même si vous ajoutez un gain annuel de 76,5 IC dépensé sur les approvisionnements supplémentaires, nous ne pouvons pas nous permettre encore TOUT À FAIT la nouvelle division.

1939


Une fois améliorées toutes les unités d'infanteries en 1939, nous avons les caractéristiques suivantes:

Attaque cible vivante: 41 contre 36
Attaque cible blindée: 11 contre 6
Défensive: 65 contre 69
Dureté: 57 contre 61

Maintenant, nous ne construisons rien de nouveau ou ne dépensons pas davantage pour améliorer, pendant que l'adversaire doit déjà améliorer ses unités d'infanterie d’avant 1939. Il n'y a aucun changement de gain, ainsi toute l'armée de génie ne peut pas se permettre encore leur nouvelle division.

Maintenant, avec le gain d’IC sur le ravitaillement cette année, nous pouvons avoir les moyens de la division supplémentaire. Cela signifie 10:9. Pour voir vraiment ce que cela signifie, comparons les statistiques cumulées des 9 unités avec brigades variées contre les 10 unités avec justes les brigades du génie:
Attaque cible vivante: 123 contre 120
Attaque cible blindée: 33 contre 20
Défensive: 195 contre 230
Dureté: 171 contre 210

Notre corps avec ses brigades variées est toujours plus efficace que les 10 divisions d'infanteries avec génie. En outre, cette force peut être commandée par un général directement, plutôt que d'avoir besoin d'un maréchal, excepté si présence d'un QG. Maintenant, nous pouvons ajouter 1 niveau de compétence d'avantage à la force plus petite (en devant promouvoir un général au statut de Maréchal pour commander le plus grand), ou nous pouvons ajouter les dépenses d'un QG à l'équation. NE M’INTERPRETEZ PAS MAL, je ne suis pas contre l'utilisation des QG quand ils sont intégrés, mais si nous comparons le coût d’IC pour opérer à 100% vous devez inclure un des deux facteurs ci-dessus. En outre, l'ennemi a dépensé 12 mains d’œuvre supplémentaires dans la construction et devra renforcer la division supplémentaire tant que la guerre dure.

La comparaison de TC utilisé pour les 9 contre les 10 est 14,25 contre 13. Encore une fois, nous pouvons soutenir une division d'infanterie + génie supplémentaire, mais pas avoir les moyens de la construire.

1940


Cette année nous voyons une mise à niveau de l'artillerie améliorée et AC, comparé au rush technologique de l'infanterie 1941. Au niveau du corps nous voyons maintenant ces statistiques:

Attaque cible vivante: 42 contre 42
Attaque cible blindée: 13 contre 12
Défensive: 66 contre 87
Dureté: 57 contre 81

Hormis des totaux plus élevés de défense et de dureté, qui n'importeront pas à moins que nous soyons dépassés en nombre, nous pouvons voir qu'il n'y a pas assez d’IC supplémentaire pour établir assez d'unités pour dépasser en nombre assez significatif pour surmonter la défense et la dureté, le rush technologique ennemi nous ayant dépassé.

Nous avons passé 82,5 jours d’IC pour promouvoir les brigades dans nos corps. Pour les 10 corps améliorés, nous pouvons PRESQUE nous permettre 1 infanterie + génie.

Maintenant, nous ajoutons 0,45 en plus dans le TC pour nos corps, signifiant un gain de TC de 14,7 contre 13. 1,7 approvisionnements sur une année c'est 153 IC que nous avons gagnés. Maintenant le temps pour une division supplémentaire d'infanterie + génie a diminué à 5,5 ans.

Si nous faisons la comparaison d'armée ci-dessus nous voyons ces valeurs:

Attaque cible vivante: 129 contre 140
Attaque cible blindée: 39 contre 40
Défensive: 198 contre 290
Dureté: 171 contre 210

Les dépenses supplémentaires de la division en plus payent maintenant à moins de 100% parce que la formation entière n'est pas équivalente à une division entière plus forte. Ils obtiennent un retour de 78% sur investissement d’IC dans l'attaque vivante et un retour de 25% sur investissement sur l'attaque dure. En bref, leur épargne n'est pas aussi grande en réalité qu'il est dans les nombres bruts d’IC.
 

1941
 

Une fois améliorées toutes les unités d'infanteries en 1941, nous avons les caractéristiques suivantes:
Attaque cible vivante: 48 contre 42
Attaque cible blindée: 19 contre 12
Défensive: 84 contre 87
Dureté: 73 contre 81

Là encore, toute l'armée de génie traîne dans l'efficacité au combat, et n'a pas augmenté son épargne d’IC cette année.

Je n'entrerai pas dans le détail des armées ici, mais qu'il suffise pour indiquer que quand vous l'extrapolez, l'avantage est en faveur de l'armée avec brigades variées.

1942


L'armée de génie a la technologie avancée pour son infanterie 1943. Nous voyons les statistiques suivantes:

Attaque cible vivante: 48 contre 48
Attaque cible blindée: 19 contre 15
Défensive: 84 contre 105
Dureté: 73 contre 99

L'armée de génie nous a rattrapé dans les attaques de cible vivante, mais traîne toujours dans les attaques blindées. Il a l'avantage dans la défensive et la dureté, mais ce n'est pas assez significatif sans un certain surnombre.

Il gagne l'avantage au niveau de l'armée, et va obtenir probablement sa division supplémentaire cette année, ainsi cela devient maintenant du 11:9:

Attaque cible vivante: 144 contre 176
Attaque cible blindée: 57 contre 55
Défensive: 252 contre 319
Dureté: 219 contre 297

Une augmentation significative des statistiques de défense et de dureté. Ses divisions maintenant utilisent leur pleine valeur d'attaque de cible vivante à ce niveau, mais elles traînent toujours dans l'attaque dure. L'attaque dure, bien que je continue à la discuter, est non pertinente dans une comparaison d'infanterie à infanterie, mais si un blindé est impliqué dans une attaque, elle peut l'être.

Maintenant nous regardons l'utilisation comparative de TC. À ce niveau d'armée elle est 14,85 contre 14,3. Il érode son épargne, augmentant le temps pour l'ajout d'une autre division.

1943


C'est une année d’avancée. Non seulement nous améliorons notre infanterie, mais nous obtenons une autre mise à niveau de l'artillerie, classique et AC. Les statistiques de corps ressemblent à ceci maintenant:

Attaque cible vivante: 55 contre 48
Attaque cible blindée: 23 contre 15
Défensive: 104 contre 105
Dureté: 93 contre 99

Notre dépense pour l'amélioration: 90 jours d’IC. Nous sommes beaucoup plus efficaces au niveau du corps.

Au niveau de l'armée cette année nous voyons un décalage important, considérons 9:11

Attaque cible vivante: 165 contre 176
Attaque cible blindée: 69 contre 55
Défensive: 312 contre 385
Dureté: 279 contre 363

La dépense de TC est augmentée encore de 0.45, ainsi que l'utilisation de l'approvisionnement, augmentant la marge pour une division supplémentaire. Cependant, ses DEUX divisions supplémentaires fonctionnent maintenant avec moins d'avantage qu'une division supplémentaire.

Le même effet saute-mouton peut être vu pour 1944 et 1945, en ajoutant probablement une division supplémentaire en 1945.

Avertissement pour ci-dessus

Ce qui précède est juste une pure analyse de chiffres. Elle ne prend pas en compte l'effet que les brigades ont sur le profil des unités. Elles feront plus de dommages par coup, atténuant de ce fait moins d'inconvénient sur les divisions qu'elles pourraient en avoir au niveau des armées. L'efficacité réelle sera plus haute que les nombres pourraient le laisser suggérer.

Recherches


Les adversaires de la recherche pour les brigades arguent du fait qu'ils prennent en compte le temps passé en recherches, qui pourrait être utilisé pour d'autres choses. Cependant, si vous regardez ce que nous étudions dans ce qui précède, nous recherchons des brigades seulement tous les deux ans, avec un espace de deux ans de 1941 à 1943. Même avec les pauvres équipes de recherche de l'Urss, nous utilisons environ 3 technologies par slots / par année. Si vous regardez les spécialisations, cependant, nous pouvons rechercher AC / artillerie / AA dans un slot et HA / TD / SPArt dans les autres. Entre les périodes nous pouvons jouer le catchup dans des secteurs où nous en avons besoin.

Conclusion


Les gains apparents pour un appareil militaire tout génie sont fallacieux. Ils s'évaporent, presque complètement même si vous regardez les dommages supplémentaires ou bien le ralentissement dans l'excédent d'efficacité de combat d'armées avec brigades. Le gain n'est pas assez important pour construire plus d'unités, même lorsque vous extrapolez jusqu'au niveau de l'armée. Si vous l'enlevez plus loin, l'avantage d'unité glisse davantage vers l'armée de génie, toutefois les nombres ne sont jamais suffisamment différents. Avec un rapport de 9:11, vous pourriez finir vers le haut avec peut-être un bonus de 10 à 20 divisions dans toute votre armée. Extrapolé avec plus de 90 contre 110 unités, c'est une dépense de CT excessive d'environ de 10, augmentant légèrement car la guerre progresse.

Si vous appliquez la même équation d’économies aux blindés et aux brigades de SP, le coût d’IC pour rester réellement compétitif sur l'avant blindé favorise l'armée avec brigades variées par rapport à l'armée de génies, particulièrement quand la guerre avance. Si nous appliquons ce principe d'un bout à l'autre de l'affaire, nous trouvons un excédent net de GAIN de main d’œuvre et d’IC à toute l'armée de génie.

En outre, ne supposez pas que je regarde seulement ceci à travers la production d'une nation. C'est une analyse de gestionnaire sur un secteur de l'armée. Il compare l'efficacité d'une méthode de dépense sur une autre. C'est une comparaison de deux stratégies d'organisation d'armée et de stratégies de construction.

Si tout va bien ceci peut vous laisser regarder différemment les brigades et leurs systèmes d'utilisation. Je ne prétendrai pas que mon système de brigades est le meilleur, mais cela fonctionne pour moi, et vous pouvez voir que parfois il est plus puissant. Dans une guerre totale il est crucial d'apporter la plus grande puissance de feu sur le champ de bataille avec le coût le plus faible sur votre population et votre économie.

Pouvez-vous gagner sans brigades ? Ouais, vous pouvez. En utilisant des brigades, pouvez-vous perdre ? Non, c'est faux. De nombreuses fois c'est la meilleure force de combat pour la puissance de feu apportée au champ de bataille, par rapport à la dépense d’IC.

Une petite note supplémentaire sur les brigades qui n'est vraiment pas adaptées à ce qui précède. Ne vous moquez pas des brigades AC et TD. Les premières technologies nivellent une petite augmentation de puissance de feu des brigades d'artillerie et de SP, mais pendant que l'arbre de technologie progresse, elles divergent considérablement, augmentant vos attaques dures et changeant votre profil de dommages contre les objectifs durs.
Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales