Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Guide sur l'utilisation des QG

QG ET PLAN DE BATAILLE

"Invasion de la pologne"

Texte de czar111 traduit par Forezjohn

Source : HoI2Wiki

Tread original en anglais


 

 

Les QG sont de nouvelles unités de HOI2, et beaucoup de gens(moi inclus) ne savent pas comment les utiliser correctement. Certains doutent même de leur utilité.
Pour vérifier cela j’ai décidé de jouer à la HOI c’est à dire sans QG.
N’y allons pas par 4 chemins ça ne fonctionne pas.
Si vous voulez bien vous en sortir dans HOI2 vous devez utiliser les nouveaux outils mis à votre disposition : les QG les commandes de soutiens. Utilisant ces nouveaux outils, j’ai trouvé que je remportais plus de succès, et le temps des manœuvres dans le cas traité était plus « historique ».

D’abord quelques rappels sur les règles concernants les QG d’après Fiendix.

Les QG doublent le nombres d’unités pouvant être controlées par un leader, fournissent un bonus d’efficacité en attaque et en défense, ils améliorent l’ESE(Effective supply efficiency) des unités.
L’aire d’efficacité d’un QG s’étend à la province sur laquelle il est situé et aux provinces adjacentes.

Regardez la photo suivante. Il s’y trouve un QG que nous appellerons « QG rouge »

 

On voit que le QG basé à Oppeln fournit un support direct aux unités placées à Kustrin, Brealau, Poznan, Czestachova, Cracow et évidemment Oppeln..
Certaines de ces provinces sont polonaises, ce qui signifie que le QG soutiendra toute unité attaquant de Kustrin, Breslau et Oppeln vers Poznan, Czestachova et Cracow.

Mais ce n’est pas tout. A HOI2, bouger c’est attaquer, ainsi toute unité à Kustrin, Brealau, Poznan, Czestachova ou Cracow qui attaque une province avoisinante profitera des bonus du QG !
Ce qui signifie que pour un QG basé à Oppeln, les unités obtiennent
Kustrin vers Bydgoszcz
Kustrin vers Poznan
Oppeln vers Poznan
Oppeln vers Czestachova
Oppeln vers Cracow
Brealau vers Cracow
ET
Poznan vers Bydgoszcz
Poznan vers Lodz
Poznan vers Czestachova
Czestachova vers Poznan
Czestachova vers Radom
Czestachova vers Kielce
Czestachova vers Cracow
Cracow vers Czestachova
Cracow vers Kielce
Cracow vers Przemyal

Tout cela sans que le QG n’ait besoin de bouger!

Voici les provinces polonaises qui peuvent être attaquées en bénéficiant de l’aide du QG stationné à Oppeln :

8 provinces !
Maintenant j’espère que vous comprenez combien les QG peuvent etre utiles.

Mais il y a autre chose à prendre en compte: la provenance de l’attaque.
C’est important, parce que seules les unités attaquant des provinces adjacentes au QG obtiennent les bonus d’attaque et d’ESE – donc la direction et l’origine de votre attaque est critique.
Ainsi, alors qu’une attaque de Cracow vers Przemyal sera soutenue par un QG situé à Oppeln, une attaque de Kielce à Przemyal ne le sera pas.

Ceci encourage quelque chose de nouveau propre à HOI2: le plan de bataille.

 

Comme vous le voyez, le plan tire avantage du QG, en s’assurant que toutes les attaques partent de provinces sous l’influence du QG. Dans certains cas la province la plus proche peut être attaquée depuis plusieurs directions (Bydgoszcz, Lodz et Kielce), dans d’autres cas, il n’est possible d’attaquer que depuis une province (Radom and Przemyal)

Tout cela est merveilleux, me direz-vous pour peu que vous soyez complètement taré, mais pouvons nous faire mieux? Ça serait-y pas bien de mettre un 2ème QG ? ok. Mais où ?
Puisque nous voulons couvrir le plus de province possible essayons Elbing.

Appelons cette unité “QG bleu”, voici son aire d’influence combinée à l’autre QG

A partir de là on bâtit le plan de bataille :

Ce plan montre, les attaques que nous avons l’intention de réaliser, et d’où elles partiront.
Les flèches bleues montrent les attaques qui peuvent être faites avec soutient du QG sans, le déplacer.
Les flèches vertes montrent les attaques devant être réalisées sans soutien de QG à moins que nous déplacions les QG,

Faire ces déplacements ne pose aucun problème nous allons donc procéder comme suit:
QG bleu ira de Elbing à Torun
QG rouge suivra le front avançant d’Oppeln vers Czestachova puis Kielce et enfin vers Zamosc.

Ainsi de toutes les attaques montrées se font avec le soutien d’un QG.
La ligne rouge montre la démarcation des aires de commandement.
Ainsi toutes les attaques montrées peuvent être faites avec le soutien d’un QG.
C’est un plan fonctionnel, a ce pont, et adéquat pour réaliser l’invasion de la Pologne.

Mais regardons le plan d’un oeil critique et cherchons ses points faibles.
La résistance polonaise la plus forte est attendue dans les environs de Danzig, Bydgoszcz, Lodz et Warsaw.
Beaucoup d’attaques de plan devront être soutenues par le QG bleu.
L’attaque sur Danzig devra venir de Elbing et Bydgoszcz pour bénéficier d’un soutien de QG.
En y regardant de plus près on voit que beaucoup d’attaques devront partir d’Elbing !(ce qui signifie que nous devrons transporter des unités ici pour commencer)
De plus Stettin n’a pas de QG pour le soutien, que se passera-t-il si les Polonais attaquent ici ? Serons-nous désavantagés ?
N’y a-t-il pas une meilleure solution ?

Déplacer les QGs ?
Si le QG rouge est déplacé d’Oppeln vers Kustrin ou Brealau, il est aussitôt moins efficace.
Cependant déplacer le QG bleu présente certaines options intéressantes :

Pas de plan de bataille ici. C’est à vous de travailler maintenant.

Mais une nouvelle fois, des faiblesses subsistent.
Maintenant toutes les attaques sur Danzig doivent venir d’Elbing, si nous voulons bénéficier du soutien de QG.
De plus, dorénavant, les unités attaquants depuis Bydgoszcz ne bénéficient pas de support de QG, si elles attaquent vers Lodz

La solution: disposer un autre QG! (En supposant que vous en avez un)
Sur cette carte vous voyez le QG vert à Stettin

Il y quelques chevauchements avec le QG rouge, mais il est dorénavant possible Danzig de tous les fronts et les unités à Bydgoszcz ont également le soutien d’un QG quand elles attaque Lodz.
Le QG vert devra avancer de Stettin vers Bydgoszcz puis Lodz et enfin Radom, pendant que le QG bleu avancera de Königsberg vers Suwalski.

Le plan en image :

Maintenant, la Pologne est bien aplatie. A l’exception de quelques rivières, il n’y a pas beaucoup de difficulté pour avancer et capturer, la plupart des provinces clés. Les pays composés de marais, jungle, montagne et des provinces à l’infrastructure faible, vont compliquer la planification de la guerre. Dans ces cas de figures, le placement de votre QG sera peut-être dicté par les axes de progression praticables.
De toute façon c’est un peu cela aussi d’être commandant en chef…


Résultat ?

Voici la Pologne le 5 septembre 1939, après 5 jours de combats, en utilisant le dernier plan. (les unités slovaques soutiennent les attaques allemandes mais n’avancent pas).

Je vous laisse seuls juges...


Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales