Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Interview originale sur le site File Front

( Interview traduite par Kender le 28 septembre 2004)

Q : Bienvenue et merci de nous consacrer un moment pour discuter de votre prochain jeu : Heart of Iron II. Avant de commencer, qui êtes vous et en quoi faites vous partie de l’équipe qui réalise ce nouveau jeu de stratégie ?


A : Mon nom est Frederik Lindgren et je suis vice président du département Vente et marketing de la compagnie Paradox Entertainment. En tant que tel je suis impliqué dans tous les jeux développés et édités par Paradox.

Q : Qu’est ce qui vous fait penser que ce jeu sera meilleur que ceux déjà sortis ?


A : Le niveau des détails offerts dans HOI 2 est insurpassé. En plus, il n’existe pas d’autre jeux au niveau stratégique couvrant la SGM de la même manière que HOI le fait. Lorsque le premier HOI est sorti, il est apparu comme un genre nouveau, il a époustoufler à la fois les médias et les joueurs.


Q : Etant la suite d’un jeu, quels sont les caractéristiques majeures  qui relient HOI 2 à son prédécesseur et qu'apporte t'elles en comparaison du premier ?

A : Nous avons travaillé en relation étroite avec nos joueurs pour prendre en compte aussi bien les points positifs que négatifs dans HOI. L’architecture du jeu vise à réduire le micro management tout en approfondissant la jouabilité grâce à l'expérience acquise. Nous avons aussi ajouté des parties multi joueurs coopératif, permettant à d’autres joueurs de partager le contrôle d’un pays en cours de partie. Une autre amélioration est l’ensemble de 15 scénarios de batailles optimisés pour des parties de 4 à 20 heures de jeu. Ces batailles couvrent des batailles célèbres comme les opérations Barbarossa, Husky et Case White pour ne citer qu'elles.

Q : Alors que la jouabilité est souvent acclamée, les graphismes sont commentés comme bien fait mais simple. Pensez vous qu’il y aura une évolution dans les jeux futurs ?

A : Nous ne recherchons pas a avoir des graphismes superbes, plutôt des graphismes faciles à utiliser et à comprendre. Les graphismes ont été amélioré et l’interface modifiée pour être plus intuitives, n’espérez donc rien d’éclatant dans le jeux au niveau des graphismes.

Q : Comment le système de combat fonctionne ?

A : Une des améliorations et notre nouvelle fonction « mouvement en attaque ». Ce la signifie qu’une unité commence à attaquer un territoire adjacent au moment ou l’on clique sur celui-ci (un horaire spécifique peut aussi être programmer pour l’attaque). Dans HOI, vous pouviez voir l’ennemi commencer à se déplacer et échapper à l’assaut en retirant vos troupes. Dans HOI 2 toutes les unités peuvent recevoir des missions, rendant plus facile la gestion de vos troupes et la prise de décisions stratégiques.

Q : Le jeu sera-t-il historiquement correcte ou sera-t-il possible de s’allier avec les communistes, les fascistes ou quelqu’un d’autre partageant un ennemi commun.

A : Normalement, quand vous essayerez de vous allier avec quelqu’un, cela sera impossible s’il ne partage pas votre point de vue. Mais, si un pays neutre est attaqué par l’axe, il s’alliera souvent aux alliés, quelque soit son point de vue politique.

Q : Y aura-t-il d’autre approche pour gagner que de simplement emmagasiné des points de victoire et attaquer ?

A : HOI est un wargame, en tant que tel,  le jeu recherche à reconnaître la victoire que par le moyen de la guerre primordialement.

Q : Dans le mode de jeu solo, quels sont les différentes possibilités de gagner suivant le coté que vous choisissez ?

A : Dans la grande campagne, vous gagnez en ayant le plus de point de victoire à la fin du jeu (1948). Dans les scénarios de batailles, vous gagnez en achevant les conditions de victoires du pays que vous jouez.

Q : En mode multi joueur, est ce simplement une lutte à mort ou existe-il une option d’alliance contre un IA

A : Dans les scénarios de bataille, un pays gagne quand il rempli ses conditions de victoire. Dans la grande campagne, le pays avec le plus haut niveau de point de victoire à la fin du jeu est le gagnant. Seulement en partageant (multi joueur en coopération) un pays, des joueurs peuvent gagner la partie ensemble.

Q : Y a t il des points sur les fonds sonores et les effets sonores qui méritent d’être cités ?

A : La musique est un des éléments les plus appréciés de HOI. Cette fois, la bande sonore a été spécifiquement composée pour le jeu et sera différente entre les périodes de paix et de guerre. Elle dépendra aussi de l’alliance dont vous ferez partie. Nous avons travaillé dur pour inclure la musique dans le jeu et créer une atmosphère différente entre les marches durant la guerre et les musiques en temps de paix.

Q : Avec toutes les différentes options, il doit y avoir un nombre infini de fin. Que se passe-t-il si l’Allemagne gagne ?

A : Il y a en effet un nombre infini de fin, comme les options sont infinies. L’Allemagne peut gagner, mais vous devez garder en mémoire que le challenge sera plus grand pour le joueur car il sera difficile de gagner en jouant l’allemagne par exemple.

Q : Pensez vous que quelqu’un qui aimerait votre jeu pourrait y trouver du plaisir pendant longtemps?

A : Je ne pense pas, je suis certain de cela! La possibilité de jouer n’importe lequel des pays du monde offre une grande diversité de parties. Les parties multi joueurs avec 32 joueurs vont être de véritables défis. Jouer seulement les scénarios vous prendra déjà un certain temps.

Q : Quel est la partie que vous préférez dans ce jeu ?

A : Etant scandinave, j’aime le scénario appelé Winter War (Finland contre URSS). Comme beaucoup de scénarios sont géographiquement distincts, je pense que tous les joueurs seront capables de trouver leur favoris.

Q : Bon, je pense que nous avons abordé tous les sujets. Il y a-t-il quelque chose que vous voulez dire avant de clôturer cette interview ?

A : Nous sommes sur que cela va être le meilleur jeu édité par Paradox Entertainement. HoI2 est aussi captivant que HOI1 et les améliorations vont définitivement apporter une dimension supplémentaire au jeu.
Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales