Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Espionnage

Bonjour,
Commençons par un rapide récapitulatif des informations contenues dans les précédents carnets. Chaque pays génère une ressource nommée direction(leadership). Celle-ci est distribuée par l’intermède d’un système de curseurs coulissants dans quatre domaines, un d’entre eux étant l’espionnage. Quand une partie suffisante du potentiel de direction a été affecté à l’espionnage, cela génère un point d’espionnage qui peut être utilisé pour des missions d’espionnage.
Essayons maintenant de voir à quoi on a pensé quand nous avons commencé de concevoir ce système.   L’espionnage a été rajouté pour la première fois dans Hearts of Iron 2 Doomsday et a été un supplément au jeu plutôt apprécié.  Toutefois, cela ne signifie pas qu’on n’a pas senti qu’on pourrait l’améliorer. Nous avons essayé de la faire de trois manières : l’interaction, l’interface et la cohérence.
Nous avons travaillé dur pour rendre le système d’espionnage simple pour l’utilisateur : au lieu de cliquer  chaque fois qu’on veut envoyer un espion vous établissez juste des priorités et des espions seront envoyés, si disponibles.  Après vous pouvez changer celles-ci à volonté. Le système est similaire à celui d’envoi  automatique des marchands dans « Napoleon’s Ambition » (si vous êtes familiers  avec ce jeu). Nous croyons aussi avoir rendu le système plus réaliste, les chefs des différents pays n’ayant pas eu à diriger directement leurs services de renseignements respectifs, ceux-ci ayant reçu  plutôt des instructions larges quant à l’orientation générale de leurs efforts et les ressources pour les exécuter (dans notre cas, ces ressources sont représentées par la ressource  de direction fixé par le curseur) et après ont essayé de faire de leur mieux, dans les limites des ordres reçus. Nous avons abordé l’utilisation effective des espions d’une manière similaire : plutôt  que de donner des ordres individuels comme en Doomsday  vous  fixez à vos services une priorité et ils vont continuer d’exécuter cette mission jusqu’à nouvel ordre. Nous allons parler un peu plus de ces missions, un peu plus loin.
Quant à l’interface, elle a été refaite depuis le début, notre objectif étant de rendre l’information claire et vous laisser, ainsi, plus de temps pour décider ce que vous allez en faire avec. Nous avons aussi ajouté plus d’information dans l’écran espionnage, surtout en ce qui concerne les parties économiques et politiques.  A cet effet nous avons aussi préparé une petite trouvaille qui permet de sauver l’écran d’espionnage, en le mettant à jour mensuellement ou lorsque le nombre d’espions placés  dans  le pays change. Cela devrait rendre l'utilisation de cet écran plus simple: si vous voulez juste revérifier quelque chose, l’écran restera le même et vous évitera de faire des allers-retours dans le système d’espionnage pour surveiller les ennemis.
En ce qui concerne les missions d’espionnage nous avons rajoutés quelques options : dans votre propre pays vous pouvez chercher les espions ennemis, soutenir le parti au pouvoir ou diminuer la valeur de neutralité. Celles-ci sont assez évidentes. Les deux premières options sont également disponibles pour les autres pays, ainsi vous pouvez utiliser l’espionnage non seulement pour subvertir vos ennemis mais aussi pour soutenir vos alliés. Pour ceux d’entre vous qui préfèrent utiliser l’espionnage pour obtenir exclusivement des informations, nous avons trois options-militaire, technologique, politique- qui augmentent la quantité et la précision des informations que vous pouvez obtenir dans ces domaines.
Tout bien considéré, voici les bases du renseignement

Sceenshot

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales