Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Convois

Bonjour,
La guerre des convois a été, dans l’Ouest, un des plus importants engagements de la guerre. Les russes pourraient ne pas être d’accord avec ça, mais c’est sûr que ce problème a causé à Churchill beaucoup de nuits blanches. Ainsi, notre tâche a été d’amplifier l’importance de la guerre des convois sans que cela devienne un enfer de microgestion.
Le cœur du système des convois demeure inchangé, les convois transportent des biens vers ou à partir des divers endroits, et cela automatiquement. Ils fonctionnent tout seuls et vous n’aurez pas beaucoup de contrôle là-dessus. Cela est en gros le système de Hearts of Iron 2, repris dans Hearts of Iron 3. Je suppose que vous allez vous demander, mais quels sont les changements ?
Un premier changement important c’est que maintenant il y a un seul stock de ressources. Si vous avez des biens outre-mer et vous n’arrivez pas à les transporter en métropole ils seront perdus. Ce que cela signifie à l’usage c’est que si vous coulez les convois, vous détruisez les ressources transportés. Si vous attaquez la marine marchande d’un pays, comme celle du Royaume-Uni  par exemple, vous allez paralyser son économie. La même chose vaut pour le commerce. Quand vous achetez des biens d’un pays outre-mer  vous devez transporter ces biens dans le votre à l’aide des convois (notons que les  pays enclavés n’ont pas cette possibilité), et ceux-ci peuvent être également attaqués. De cette façon, si les États-Unis commencent  à  fournir des biens à l’Angleterre (à crédit par exemple) pour que celle-ci puisse continuer la lutte, alors les convois les transportant pourraient  être attaqués par les allemands et les biens  ainsi coulés,  et cela rendra la guerre sous-marine dans l’Atlantique de Nord très, très importante.
Nous avons déjà mentionné que la guerre au niveau stratégique pourra être utilisée pour  forcer les pays à capituler. Nous allons donner plus de détails dans un futur carnet de développement, pour le moment ce qui est important  de savoir c’est que le manque de protection de vos convois contre l’ennemi  minera votre volonté de combattre, donc il faudra les défendre. Le recours à la tactique de la construction des convois en masse accompagné de  la perte du contrôle des voies maritimes vous fera perdre la guerre. Si l’ennemi essaie de couler vos convois avec des sous-marins, navires de surface ou avions vous n’allez pas pouvoir ignorer cela. Ce que cela signifie pour la guerre c’est que si, par exemple, le Tirpitz est basé dans un fjord en Norvège menaçant de sortir pour attaquer des convois britanniques, les anglais devront garder une escadre conséquente, prête à  parer la menace, jusqu’ils trouveront une manière de couler le navire adverse. Notre système de convois en entier a été conçu pour essayer de recréer l’effet historique correct.
Alors, comment on attaque et on défend des convois ? Nous avons déjà montré quelques captures de l’écran de convois où vous pouvez voir vos convois sur la carte, donc vous saurez exactement où défendre. Le renseignement vous permettra d’identifier les zones où les convois ennemis opèrent donc vous allez pouvoir déduire exactement où attaquer. En plus, vous allez pouvoir détecter les sous-marins ennemis  à l’aide des vos stations d’écoute. Notre but c’est de faire de la guerre des convois autant une guerre de renseignement qu’un combat proprement dit.
Un autre aspect important en ce qui concerne les convois c’est que la quantité de ravitaillement et de carburant qui peut être transportée dans une base navale dépend  de la taille de celle-ci. Et oui, seulement une base navale pourra  être l’origine ou la destination d’un convoi.
Cela clôt notre petit récapitulatif sur les convois.

Screenshot

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales