Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Interface

Bonjour, et bienvenue dans ce 29ème numéro du journal de développement. Cette semaine, je vais vous parler des petits détails qui rendent le jeu plus facile et agréable à jouer.

En premier lieu nous avons l'organiseur (outliner). L'organiseur a fait sa première apparition dans EU3, et s'est avéré un outil de valeur pour nos jeux, depuis. Il vous permet de passer rapidement en revue tous les détails, et vous offre aussi un outil de sélection rapide. Dans Hearts of Iron, il liste toutes vos unités terrestres, navales et aériennes, de même que tous les bombardements et combats en cours. Les unités de chaque théâtre peuvent être parcourues comme une arborescence Windows pour un accès plus rapide.

Deuxième sur notre liste, l'indication sur les counters de l'endroit où ils se dirigent. Les petites flèches rouges indiquent les attaques, tandis que les flèches vertes signalent un mouvement normal.


Si vous sélectionnez une unité, et qu'elle est en mouvement, vous pouvez voir les flèches colorées en fonction du type de mouvement. Outre le vert pour le déplacement normal et le rouge pour l'attaque, la retraite est marquée par une flèche grise, et le redéploiement stratégique par une flèche bleu cyan.


Parfois en tant que développeur, vous ne voyez pas la forêt qui se cache derrière l'arbre. Une excellente suggestion du beta testeur Luka était de montrer la progression des combats sur la carte, là où les batailles étaient effectivement livrées. Alors je me suis dit " DOH ! Pourquoi est-ce que je n'y ai pas pensé ? ", et j'ai demandé à podcat d'encoder ça. Voilà ce que ça donne, avec les blocs rouges indiquant les endroits que vous défendez, et les verts ceux que vous attaquez.


Une chose qui figure dans tous nos jeux depuis Victoria Revolutions, est le concept d'alertes. Dans HoI3 elles existent aussi, avec des bonnes, et des mauvaises. Les bonnes sont colorées en vert, et les mauvaises en rouge. Une infobulle vous informe sur ce qu'elles indiquent, et cliquer sur elles vous envoie immédiatement vers l'interface correspondante. Cliquer sur celle de la capture d'écran ci-dessous vous enverra vers les unités mal ravitaillées.

Parfois les messages sont bons, parfois les messages sont de trop, et parfois vous voulez une petite indication sur ce qui se passe. C'est là où l'option " Montrer sur la carte " devient utile, où de nombreux messages peuvent être montrés sous la forme d'un petit texte sur la carte, à la place.


N'avez-vous jamais maudit les sliders dans Hearts of Iron ? Avec les nouveaux boutons " besoin ", vous n'avez qu'à cliquer pour placer le slider juste sur la quantité requise. Bien sûr, si vous manquez d'IC pour couvrir tous vos besoins, vous devez toujours gérer vos sliders à la main.


Hearts of Iron 3 vous permet aussi de surveiller comment se comporte une faction, et qui est le plus proche de la victoire. Ces barres de progrès sont visibles dans l'écran diplomatie, et vous permettent de voir si vous êtes proches de la victoire ou de la défaite.


Il y a une chose que, personnellement, j'aime vraiment dans ce jeu : ce sont les détails que vous pouvez obtenir des messages. Voici un exemple de ce à quoi ressemblent les messages lorsque vous êtes attaqué par des forces hostiles.


Il y a encore beaucoup d'autres belles choses dans l'interface pour ce jeu, mais c'est assez pour aujourd'hui.

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales