Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Unités navales et aériennes et IA de théâtre

Une des principales choses que nous avons remarqué sur notre forum était que les gens posaient beaucoup de questions sur les débarquements et l'escorte des transports. Vous aurez probablement remarqué que nous tendons à ne pas répondre à ces questions. C'est principalement parce qu'il se serait agi d'une perte de temps. L'IA que vous verrez dans Hearts of Iron 3, bien que basée sur notre expérience passée, a été créée à partir d'une page blanche. De ce point de vue nous n'avons jamais eu l'intention d'améliorer l'IA de Hearts of Iron 2, mais plutôt d'en construire une autre, meilleure. En voici les premiers principes.

Notre première décision, que vous connaissez tous, a été de créer le théâtre. Un théâtre est une entité IA unique, et le plus haut niveau de contrôle d'unités par l'IA sur la carte. Un théâtre ne gère pas seulement les unités terrestres, mais également des unités navales et aériennes. Placer toutes ces unités sous le contrôle d'une seule IA implique que cette dernière cherchera à coordonner tous les types d'unités. Ainsi, lorsque les flottes sont en mer dans une zone donnée l'IA affecte aussi les chasseurs nécessaires pour intercepter les unités aériennes ennemies dans ce secteur. Les bombardiers navals restent en alerte pour fournir leur soutien en combat naval et cherchent également à bombarder les unités navales ennemies au port ou en mer.

Ceci se ressent sur le système de débarquement. Un débarquement n'est plus seulement le fait de transporter par mer des unités dans une province. C'est une opération combinée ; elle requiert des unités navales pour le débarquement proprement dit. Des transports pour les amener. Des unités navales pour escorter les transports. Des cuirassés pour bombarder les plages. Des unités aériennes pour fournir une couverture aérienne et bombarder l'ennemi.

En fait l'IA se débrouille bien mieux lorsqu'elle planifie une invasion. Si elle a une cible en tête elle déplace ses forces aériennes à portée de vol pour soutenir le débarquement. Elle amène des transports et des unités de soutien naval dans les ports les plus proches et envoie des troupes vers ces ports en préparation de l'invasion.

L'IA ne s'arrête pas là. Si vous jouez avec l'IA de théâtre activée elle vous dira gentiment qu'elle a besoin de transports pour emmener les troupes et de navires pour escorter ceux-ci. Après tout, comment attendre de l'IA qu'elle déclenche un débarquement sans eux ?

C'est une partie de la puissance du système de théâtre, regroupant des unités aériennes, naval et terrestres en une seule entité IA. La Seconde guerre mondiale a connu avec les opérations combinées un facteur déterminant pour la victoire et notre IA, pour avoir une chance d'être un adversaire intéressant, devait être capable de faire la même chose. Avant même que la première ligne de code ne soit écrite, c'était prévu dans notre approche de l'IA.

Screenshot

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales