Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Guide politique pour Victoria

Créé le : 03 June 2005

Edition du : 31 July 2005

Auteur : franchil

Gouvernements, Partis et Réformes Politiques

Auteur : Werwolf

 

« --Quel est la meilleure forme de gouvernement possible ?

   -- Dites-moi d'abord pour quel peuple et pour quelle époque. »   Solon, l’homme le plus sage de la Grèce.

 

 

I Introduction à la politique

 

 

A)   La direction gouvernementale.

 

 

 

1) Types de gouvernement.

 

La Constitution nationale ne produit des effets que sur la perte de prestige liée à la DOW, la conscience et le militantisme via le pluralisme, et les réformes politiques possibles

 

Chaque pays a un type spécifique de gouvernement. Ceux-ci sont : Monarchie, Monarchie Constitutionnelle, Démocratie, Dictature Présidentielle ou Dictature Prolétarienne. Les dictatures présidentielles et prolétaires ne peuvent être atteinte que par events comme « Révolution socialiste » lorsque l’on perd le contrôle du pays lors de grandes révoltes. La forme de Gouvernement n’a d’incidence que sur les effets du pluralisme.

Si tous vos POP ont une conscience = 10 et que la pluralité est de 100%,

 

·         Monarchie :  le militantisme augmente de 0.40. Toutes les réformes peuvent être envisagées sauf l’autorisation des Syndicats au-delà de « Non-Socialistes ».

       DOW contre tous = -20% de perte de prestige

 

·         Dictature Présidentielle : le militantisme augmente de 0.40. Est interdite la prohibition des Partis Politiques et l’instauration de la Presse Libre.

 

·         Monarchie Constitutionnelle : le militantisme ne bouge pas. L’interdiction totale des Partis est impossible tout comme la suppression du Droit de Vote en temps normal). Un Parti Réactionnaire ou Communiste peut cependant permettre la suppression du Droit de Vote : c’est donc la seule forme de Gouvernement où (presque) tout est permis.

 

·         Démocratie : le militantisme baisse de 0.20. Il est interdit de passer à forme restreinte de suffrage au-delà du suffrage censitaire (sauf avec des Réactionnaires et les Communistes), d’établir une Presse d’Etat, interdire les Syndicats, les Réunions Publiques et les Partis Politiques.

       DOW contre Démocraties = +50% de perte de prestige

                  contre Monarchies Constitutionnelles = 0% de perte de prestige

                  contre les autres = -10% de perte de prestige

 

·         Dictature Prolétarienne : Je manque de pratique… Désolé

 

 

Je tiens à préciser dès cet instant que la Monarchie Constitutionnelle est la forme la plus neutre et la plus souple de Gouvernement. Je ne connais pas l’effet des Communistes et des Anarcho-Libéralistes, vu qu’il est impossible d’avoir de tels Partis au pouvoir sous une Démocratie et que les Monarchies Constitutionnelles ou non ne connaissent pas ces Partis (en tout cas le plus souvent).

 

Les changements de Constitution ne peuvent se faire que vers plus de libertés. Mais une fois passé en Monarchie Constitutionnelle, il est impossible non seulement de revenir en arrière mais également de devenir une Démocratie. Pour devenir une Démocratie, Le suffrage doit être au moins censitaire, la liberté de réunion accordée,  la presse libérée et les partis politiques tous autorisés. Pour devenir une Monarchie Constitutionnelle, il faut accorder un suffrage terrien, les réunions publiques et autoriser un droit d’interdiction des partis mais on se retrouve avec un parlementarisme, ce qui est mauvais.

Il est à noter que des changements politiques extrêmes peuvent se produire peuvent se produire en cas de Révolution (révoltes éclatants partout et prise de contrôle de la capitale et de 70% du territoire par des partisans). Toutefois, cela est très lié à la Valeur Nationale et à l’idéologie de la population, non au parti au pouvoir.

 

NB : FAITES ATTENTION A LA PLURALITE ! !

 

2) Désignation de l’Exécutif.

 

Elle détermine la façon dont le Gouvernement est choisi. Il n’existe aucune correspondance spécifique entre forme de Gouvernement et désignation de l’Exécutif. 3 types existent : Décrets-Lois, Gouvernement Royal (ou de Sa Majesté HM) et Parlementarisme.

 

·         Décrets-Lois :  le joueur choisit librement son parti mais cela entraîne une hausse phénoménale de la conscience et du militantisme pour toute les POP (+3). Se retrouve souvent dans les Monarchies, Dictatures Présidentielles et Prolétarienne. N’est pas incompatible avec des élections.

 

·         Gouvernement Royal : Même chose que ci-haut mais est plus libérale et est plus l’apanage des Monarchies Constitutionnelles : suite à des élections libres (sauf interdiction du Droit de Vote grâce aux Réactionnaires), vous décidez de nommer un nouveau Gouvernement.

 

·         Parlementarisme : c’est le Peuple qui élit le Parti allant gouverner, point barre. Si vous vous plaignez, fallait rester en Monarchie !

 

 

NB : ON NE PEUT CHANGER DE GOUVERNEMENT QUE SI L’OPTION « DROIT D’INTERDICTION DES PARTIS POLITIQUES » EST ENCLENCHEE ET QUE LE GOUVERNEMENT EST AU MOINS DE FORME ROYALE (PAS DE PARLEMENTARISME).

 

3) Système de parti.

 

Chaque nation a également un système spécifique de Parti qui détermine comment les élections ont lieu. On distingue le Système de Parti Unique, le Système Bipartite et le Multipartisme. Pour avoir des élections, un droit de vote doit être accordé.

 

·         Système de Parti Unique : il n’existe qu’un seul Parti qui ne peut donc que gagner et être constamment réélu. Se retrouve fréquemment en Monarchie (Prusse) et bien évidemment dans les Dictatures Prolétariennes.

 

·         Système Bipartite : là existent des tiers, mais ils reçoivent une grande pénalité quand des voix sont comptées : il faut vérifier dans le fichier « party » les partis qui sont des tiers.

 

·         Système de Multipartisme : tous les partis ont mathématiquement la même chance de parvenir au pouvoir selon l’idéologie présente de la population.

 

 

NB : ATTENTION AU PARTI AU POUVOIR DANS LE SYSTEME DE PARTI UNIQUE : CE SERAIT DOMMAGE QU’UN « LAISSEZ-FAIRE » VOUS EMPÊCHE DE MENER DES REFORMES SOCIALES PENDANT TOUTE VOTRE PARTIE ! !

 

 

4) Valeur nationale.

 

Les pays disposent d’une une valeur nationale. Ceci représente le sentiment de la majorité de la population, indépendamment de leurs actions politiques. C'est la manière dont le jeu reflète certaines causes culturelles déterminantes, telles que les aversions britanniques et américaines pour le despotisme ou le besoin pour l'Allemand et le Russe d’un gouvernement fort et central. Ce ne doit pas dire que la valeur nationale ne change pas (events), mais elle tend à faire tellement plus par la révolution que par des réformes politiques : en clair, une Révolution permettra l’avènement d’un Régime autocratique si la valeur nationale est l’Ordre, démocratique si c’est la Liberté, prolétarien s’il s’agit de l’Egalité. Il y a donc trois types de valeurs : Ordre, Liberté et Egalité.

 

·         Les sociétés privilégiant l’Ordre disposeront d’une lutte contre la criminalité plus efficace et  une meilleure recherche militaire (-10% de coûts de recherche)

 

·         Les sociétés confirmant la liberté accéléreront la recherche non militaire (-10% de coûts de recherche)

 

·         Les sociétés estimant l'égalité rendront les dépenses sociales plus efficace à réduire le militantisme.

 

 

 

 

Une révolution socialiste...

 

 

 

(...) Suivie d'une contre-révolution royaliste! 

 

B) Partis politiques et leur position sur des questions.

 

Chaque pays a également des dossiers représenter les parties politiques qui peuvent hériter la puissance, et chacune a ses propres qualités. Mais il y a des idéaux universels qui sont combinés dans diverses manières parmi les parties :

 

 

1)    Politiques économiques.

 

L'effet de ces politiques, évidemment, est directement lié à votre capacité de soulever et dépenser l'argent comme vous souhaitez.

 

·         Économie Planifiée : C'est l'équivalent de Victoria d'une politique économique communiste. Les partis exigeant ce type d’économie ne permettent pas l'impôt des classes à en-dessous 50%, et la dépense sociale de réforme peut seulement être de trente pour cent à un minimum. Dans des économies planifiées, vous pouvez ajouter des réformes sociales, mais ne pas les enlever. Sans doute la forme la plus contraignante de politique économique qui apporte même moins de bienfaits que le Laisser-Faire. N’oubliez pas que taxer ses POP à plus de 49% les réduit à la mendicité, et même si on peut se passer dans ce jeu des Bourgeois, ce n’est pas mon avis pour les employés.

 

·         Capitalisme d'Etat : C'est l'essence d'un gouvernement socialiste ou fasciste. Vous ne pouvez pas enlever de réformes sociales, seulement en ajouter, et vous ne pouvez pas imposer votre population en-dessous 20% de leur revenu.

 

·         Interventionnisme : Les partis d'interventionniste permettent tous les types de réformes sociales, et les dépenses sociales sont permises entre 10% et 90% du budget. L’imposition est laissé à votre totale discrétion. Souplesse économique extrême.

 

·         Laisser-Faire : Ceci signifie peu ou pas d'interposition du gouvernement dans le secteur privé. Un parti avec ce genre de croyance ne vous permettra jamais d'imposer aucune classe au-dessus de 50% de son revenu, ni d'accorder de réformes sociales ou de dépenser plus de 50% du budget social. Cependant, les gouvernements régnés par une partie avec une politique de laissez-faire obtiennent des importations à la moitié des prix.

 

2) Politiques Religieuses.

 

Ces politiques ont un grand effet sur vos citoyens. La religion est un des motivations les plus forts que les gens ont, et un Parti que les tentatives d'écraser la religion dans un pays très religieux (ou un qui cherche à le favoriser dans un pays athée) souffriront de révoltes en abondance, et croyez-moi, les révoltes c’est jamais bon…

·         Ordre Moral : Une religion est dominante, et, alors que d'autres peuvent être délaissées, elles souffrent par manque de fonds ou d'appui d'Etat.

 

·         Pluralisme : Les partis pluralistes permettent toutes les religions dans un pays.

 

·         Sécularisation : Il y a de la liberté religieuse dans le pays, mais l'humeur dominante est à la sécularisation : les gens s'accoutument aux idées de la science moderne.

 

·         Athéisme : On interdit la religion dans le pays : à éviter en Afghanistan par exemple.

 

 

3) Politiques De Minorité.

 

Le type de politique de minorité de votre gouvernement a des effets sur la façon dont vos minorités sont traitées. Un parti fortement xénophobe éliminera presque entièrement l'immigration et encouragera l'émigration vers les colonies, tandis qu'un gouvernement ouvert peut encourager l’arrivée de hordes d’ouvriers étrangers à vos rivages, de ce fait, vous aurez plein de chair à canon. De toute façon, ils ne servent à rien d’autre vu le faible taux d’assimilation des pays européens et le malus économique qui s’applique aux non-nationaux dans la production.

 

·         Esclavage : C’est explicite, ça fait « Sud » de Nino Ferrer, c’est reposant et c’est mauvais si la population est peu nombreuse. A prendre pour les nostalgiques si le parti existe.

 

·         Résidence : Les Etrangers peuvent travailler mais c’est tout ce auquel ils ont droit.

 

·         Citoyenneté Limitée : Ce genre de gouvernements distribuent des droits de façon inégale : les étrangers ne votent pas.

 

·         Pleine Citoyenneté : Dans des gouvernements de pleine citoyenneté, toutes les personnes ont les mêmes droits. Les minorités peuvent voter seulement dans ce genre de gouvernement. Théoriquement, aucun malus ne s’applique pour la production.

 

 

4) Politiques commerciales.

 

Ces politiques ont un effet sur le bonheur de vos bruits. Puisqu'une partie de leur bonheur est déterminée par leur accès aux marchandises, si le coût de ces bons est au delà de leur extension, elles seront malheureuses. Les gouvernements de libre échange peuvent limiter quelle quantité de tarif vous pouvez imposer, mais les gouvernements protectionnistes sont potentiellement plus dangereux : la subvention de bon expansible pour vos bruits les maintient heureux, et ne pas pouvoir faire ceci peut mener aux révoltes plus tard dans le jeu.

 

·         Protectionnisme : Un gouvernement protectionniste limite les subventions accordées à votre population.

 

·         Libre échange : Les gouvernements de libre échange imposent des limites maximum aux tarifs.

 

 

 

 

 

 

5) Politiques Militaires.

 

Ces politiques déterminent combien vous pouvez dépenser pour la Défense Nationale, qui est directement liée à la main d'œuvre et aux points de prestige accumulés. Avec de basses réserves de l'un ou l'autre, il est difficile de conduire victorieusement une guerre particulièrement prolongée.

 

·         Jingoïsme : Les gouvernements chauvinistes ne permettent pas aux dépenses pour la Défense d'être en-dessous 30%. C’est bien mais des fois, on a besoin de sous-sous…

 

·         Militarisme : Ces gouvernements ne permettent pas aux dépenses pour la Défense de tomber en-dessous de 10%. L’équilibre parfait !

 

·         Anti-Militarisme : Ces gouvernements ne permettent pas des dépenses pour la Défense d'aller au-dessus de 80%. Je suis sûr que vous préférer mieux…

 

·         Pacifisme : Un gouvernement de Pacifistes ne permet pas des dépenses pour la Défense au-dessus de 50%. Ce genre de plaisanteries sied bien aux Humanistes convaincus qui d’ailleurs ne jouent jamais aux wargames… Messieurs Dames, un peu de sérieux je vous pris, passez votre chemin…

 

II) Introduction aux réformes politiques.

 

Réformes sous une monarchie constitutionnelle avec les Réactionnaires

 

A)   Le Droit de vote.

 

C'est peut-être la réforme politique la plus importante, car il peut déterminer quel genre de gouvernement votre pays prend dans l'ensemble. Il y a plusieurs niveaux de droit de vote. D'abord, il n'y en a l’option « aucun ». C'est assez explicite. Est en second lieu le choix de « propriétaires fonciers seulement ». Ceci signifie que vous permettrez à vos Aristocrates, Ecclésiastes et Officiers de voter. La "richesse" signifie que le suffrage est accordé aux Capitalistes et aux Employés. Et en conclusion, avec le suffrage universel, chacun peut voter.

 

Les personnes permises de voter déterminent quels genres de gouvernements sont élus. Les classes aristocratiques tendent à être tout à fait conservatrices -- même réactionnaires -- dans leurs penchants politiques, ainsi avec le droit de vote très restrictif, tels sont les genres de partis que vous verrez élus. Les classes inférieures tendent à être plus libérales -- et plus tard, socialistes -- et l'octroi du SU peut permettre leur élections. Avant de prolonger le droit de vote, regardez les partis qui peuvent actuellement être élus et assurez-vous de comprendre quels genres de restrictions ils pourraient mettre sur votre Gouvernement.

 

NB : SI VOUS SOUHAITER UN GOUVERNEMENT CONSERVATEUR, GARDEZ UNE OPTION SUR LE VOTE TERRIEN OU SUPPRIMER LE DROIT DE VOTE. LE SU PEUT APPORTER DES SOCIALISTES OU DES LIBERAUX ET LE CENS CONDUIT INELUCTABLEMENT AUX LIBERAUX.

LE DROIT DE VOTE EST LE SEUL MOYEN DE MODIFIER LES CHANCES DE VICTOIRE D’UN PARTI EN DEMOCRATIE ET SOUS LE PARLEMENTARISME.

 

NB2 :Les classes qui sont nouvellement autorisées à voter sont heureuses de pouvoir faire ainsi et reçoivent généralement une diminution du militantisme, mais comprenez que ceux qui peuvent déjà voter sont malheureuses de voir leurs privilèges bafoués et seront donc malheureuses.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

 

 

 

B)   Les Réunions Publiques.

 

Les Libéraux seront fâchés mais la lutte contre la criminalité coûtera moins chère. Tant que les Réunions sont interdites, aucun changement de Constitution ne peut avoir lieu : une Monarchie ne devient pas Démocratie en accordant le SU si ces réunions sont interdites.

C) Les Droits de la Presse.

 

C’est classique : plus les journaux sont libres, et plus les gens sont heureux. A noter l’effet intéressant de la « Presse Libre » qui permet d’orienter l’idéologie de la population. Si un journal apparaît mais qu’il ne vous plaît pas, son retrait entraînera une hausse de 1 point de conscience dans la partie concernée de la Nation.

D) Les Partis Politiques.

 

C'est là où vous choisissez quel genre de puissance vous aurez sur les partis de votre pays. Le premier choix "aucun parti politique" est explicite. Le « Droit d’Interdiction » est plus mesuré. Le choix de ceci signifie que vous permettez des élections, mais que le Monarque maintient le droit de dissoudre un gouvernement dont il est mécontent. Interdire un parti ou l'expulser du pouvoir crée une quantité énorme de malaise parmi les adhérents à ce parti chez votre ensemble des habitants (+3 points).

Un droit d’interdiction vous permet en Monarchies d’autoriser ou non certains partis : ainsi on pourra diviser la Gauche en autorisant tous ses partis en unifier la Droite en ne gardant que notre parti chouchouté. C’est très efficace et moins coûteux qu’un changement gouvernemental ou qu’une modification du mode de scrutin.

Plus il y a de liberté, plus le militantisme de la majorité de votre population est bas, mais il faut se rappeler que cela permet l’élection de Pacifistes ou de Partis Socialistes qui limitent sérieusement la chose militaire et l’économie militaires ou encore l’économie.

E) Les Syndicats.

 

Voici que vous choisissez quel genre de droites de négociation collective vous assignez. Vous pouvez naturellement choisir le choix « aucuns syndicats » et les Conservateurs seront contents. Vous pouvez choisir également "Non-Socialiste", qui rend vos POP libérales heureuses mais irrite vos POP socialistes. Le choix "seulement" des Syndicats Socialistes rend heureux les POP socialistes tout en irritant les Conservateurs. Autoriser « Tous les Syndicats » satisfait seulement les Socialistes.

 

NB : Toutes les réformes politiques réduiront le militantisme d'une ou plusieurs strates de votre population, mais elles augmenteront le militantisme et la conscience des autres. Un bon principe de base à suivre: celui qui tire bénéfice des réformes politiques sera plus heureux, mais celui qui perd la puissance politique sera malheureux.

 

III) Le Gouvernement parfait.

 

·         La Monarchie est constitutionnelle pour casser l’influence de la pluralité.

·         Le Gouvernement est royal pour choisir son gouvernement préféré (le plus utile en somme).

·         Le système électoral est multipartite pour éviter de se retrouver avec un Parti unique pacifiste, libre-échangiste et laissez-faire durant toute la partie.

·         Notre valeur nationale est « Liberté » au début car ça aide pour les recherches civiles et donc économiques et industrielles. Après, l’idéal serait de basculer vers Ordre en essayant une petite Révolution.

·         Notre parti est réactionnaire (ou communiste), capitaliste d’Etat, protectionniste, moraliste (ou pluraliste ça dépend des divisions religieuses du pays), esclavagiste ou pleine citoyenneté et militariste.

·         Le droit de vote doit être le SU.

·         Les réunions publiques sont interdites.

·         La presse est libre.

·         Les syndicats socialistes sont interdits.

N’oubliez pas d’interdire les partis proches de votre parti et d’autoriser tous les autres : ainsi, en manipulant les élections, votre parti gagnera vu les divisions adverses. Cela vous évitera de renvoyer le parti pacifiste venant juste de remporter les suffrages car un tel acte coûte très cher en militantisme.

 

 

Werwolf

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales