Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Les Pop's

 

Voilà le tout nouvel aspect de Victoria, la gestion des POPs. Une POP représente une partie de votre population d’un certain emploi, d’une certaine culture, d’une certaine religion et d’une certaine tendance politique. Gérer les POPs se fait au niveau de la province, c’est donc là du micromanagement en puissance. Une POP peut réunir jusqu’à 100000 personnes, ces POPs sont la base de votre production, ils payent des impôts et sont vos soldats. Vous aurez plusieurs types de POP :

  • Paysans et ouvriers : Ils travaillent dans les exploitations, ils récolteront les produits bruts comme le fer et le charbon ou encore les produits de l’agriculture comme le blé. La majorité de votre population en début de jeu.
  • Artisans et employés : Ils travaillent dans vos usines, progressivement, ils représenteront la majorité de la population. Il faut savoir que les employés génèrent des points de recherche.
  • Aristocrates et Capitalistes : Ce sera toujours une minorité (sauf si vous voulez jouer Monaco, mais c’est pas encore possible ). Les aristocrates donnent des bonus aux exploitations et les capitalistes donnent des bonus aux usines.
  • Clergé : Ils génèrent des points de recherche (du moins au début du jeu, cela disparaît avec certaines technologies) et surtout permettent de diminuer la conscience des gens. Ils sont très important pour les états autoritaires.
  • Soldats et officiers : Les soldats représentent la réserve de votre pays, si votre recrutement est au plus bas, vous devez convertir des pops en soldats. Les officiers, eux, génèrent des points d’autorité.


Chaque type de POP a ses besoins et ses réclamations, s’ils sont écrasés sur les impôts et les taxes, ils ne pourront pas subvenir à leurs besoins primaires et risqueront de se révolter. Les réformes sociales peuvent aussi poser problème (les capitalistes verront d’un mauvais œil la diminution du temps de travail maximum par exemple).
Il y a deux facteurs majeurs à tenir en compte chez les POPs :

  • Militantisme : il indique la probabilité de voir se révolter la population.
  • Conscience : il s’agit de la conscience qu’a la population de sa condition. Une conscience élevée est terriblement dangereuse pour un état autoritaire car elle fera indirectement monter le militantisme (ce qui n’est pas le cas dans les démocraties ou les monarchies parlementaires).

Comment faire coucou à vos POPs et agir dessus ? Ca peut paraître idiot mais ce n’est pas évident car il faut naviguer dans les menus. Vous verrez qu’il a plusieurs manières d’y parvenir rapidement avec la pratique, mais voilà l’accès de base : sélectionnez une province (pas un état), vous verrez alors un menu apparaître à gauche où se trouvent plein d’informations (type de production de la province, espérance de vie, infrastructure, tout ça). Tout en bas à gauche se situent vos POPs, les petits personnages très moches et mal dessinés. Cliquez dessus et vous aurez la liste de vos POPs dans cette région, si vous en sélectionnez une, vous aurez un nouveau menu avec toutes les informations nécessaires et la possibilité de la convertir. En effet, bientôt viendra le moment de convertir vos paysans en artisans pour faire tourner vos usines. Vous avez également le détail de ce qui influe sur la conscience et le militantisme de votre POP et un petit tableau des marchandises qu’il désire.

Pour combler vos POPs, il n’y a pas grand chose à faire malheureusement, le système de commerce n’étant pas très historique, il n’y a pas de marché interne à votre nation, tout est au niveau mondial. Vos POPs achètent sur le marché mondial, la seule solution est donc de ne pas les écraser sous les taxes et les impôts pour leur permettre de faire leurs achats. Etant donné la logique de marché, n’oubliez pas que plus vous vendez d’une ressource, moins elle est chère, moins vos POPs se ruineront pour l’avoir.

 

Lire la suite

Retour sommaire

 

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales