Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
 

      

Production, commerce, budget.

 

 

C’est ici que vous devenez riches ! Enfin essayez, car c’est loin d’être facile dans Victoria, ça nous change d’Europa Universalis. Pour sortir votre pays du rouge (il y sera presque toujours en début de partie, dites-vous que vous venez de prendre le contrôle du pays après le passage d’une bande d’incompétents notoires et ça vous donnera une idée), il va falloir écraser votre pauvre population sous les impôts et diminuer les dépenses de l’état. Cliquez donc sur le menu « budget » qu’on y travail.
Vous avez déjà les taxes sur les trois classes sociales, les pauvres, les moyennes et les riches. Les classes pauvres se révolteront si vous les surtaxez tandis que les riches et moyennes immigreront (généralement vers les Etats-unis d’ailleurs). La règle à généralement suivre, est de ne pas dépasser 80% pour les pauvres et ne pas dépasser 50% pour les moyennes et riches, ensuite vous adaptez à votre économie, mais il ne faut pas hésiter à pousser fort parfois.
En dessous, vous avez vos dépenses. En début de partie, vous pouvez diminuer drastiquement la lutte contre la criminalité (très chère et pas forcément rentable) et les dépenses militaires (importantes seulement plus tard). N’hésitez pas à jeter par la fenêtre les dépenses sociales si vous en avez déjà (c’est rare en début de partie). Si votre pays n’est pas dans une situation tendue, oubliez aussi l’entretient des armées et des flottes. Ne négligez par contre JAMAIS l’éducation. L’éducation augmente l’alphabétisation, mais surtout gère la recherche, si votre budget éducation est à 50%, la recherche fonctionnera à 50% de son efficacité. L’éducation est aussi très chère, alors ne vous sentez pas obligé de la mettre à 100%, mais en dessous de 50% c’est un grave risque de retard technologique.
Enfin la taxe sur le commerce, ce qui peut vous rapporter énormément d’argent et énormément énerver vos POPs, car ce n’est rien d’autre qu’une taxe sur tout ce qu’ils achètent. S’ils sont déjà ruinés, ils ne pourront rien acheter. C’est quand même une source de revenue facile et parfois utile, il est quand même mieux de l’avoir assez basse (si votre budget le permet, n’hésitez pas à favoriser le commerce).
Pour finir les prêts, à bannir en général, ce n’est pas forcément une bonne idée ici. De nombreuses technologies (commerciales) vous permettent de diminuer les taux d’intérêts et vous permettent de passer de longues durées avec un emprunt sur la tête, s’il y a besoin d’une usine d’urgence, vous pouvez prendre ce risque. Mais bien sûr, il faut toujours rester prudent avec ces choses qui vous retombent dessus en cas de coup dur à l’économie.

Mais malgré tout cela, la chose qui va définir la richesse de votre pays, c’est le commerce. Plus vous produisez, plus vos POPs sont riches et consomment et plus les impôts sont élevés. Sachez que vous ne ferez jamais fortune avec les ressources de vos exploitations, ce qui rapporte, c’est les produits manufacturés. Un des éléments les plus important à produire en masse au plus vite, c’est l’acier. L’acier se revend très cher et est aussi une matière de base pour votre développement industriel.

Vous savez déjà où consulter votre production, consultons donc le marché mondial pour voir comment ça marche. Rendez-vous au menu « commerce ».
Voilà une jolie liste des ressources disponibles (ou presque) sur le marché mondial. Je vous épargne la description, passons directement à la colonne « échanges ». Voilà plein de chiffres avec des symboles « > », ils signifient que si vous possédez plus de 10 (par exemple) de cette ressource, elles seront vendues sur le marché mondial. A contrario, le symbole « < » signifie que vous achèterez sur le marché mondial jusqu’à ce que vous ayez la quantité voulue de la ressource. Oubliez vos POPs, je rappel qu’elles ne se fournissent pas dans vos réserves mais bien sur le même marché que vous. La seule chose qui doit vous guider, ce sont les besoins de votre industrie (et de vos armées souvent aussi).
Par exemple, vous voulez produire de l’acier, mais vous ne produisez pas de fer dans votre pays (genre vous jouez Chypre comme si vous pouviez pas faire plus compliqué). Jetez un œil aux besoins en fer de votre usine, allez sur le marché mondial, cliquez sur la ressource fer. Là vous avez un petit descriptif du prix de la ressource ce jour, et du nombre disponible sur le marché ainsi que la possibilité de choisir combien vous voulez en acheter/vendre. Pour switcher entre vente et achat, il suffit de cliquer sur le petit bouton vert avec le symbole « < » (ou « > »). Vous pouvez ainsi sélectionner l’achat de 10 fers. Mais ce n’est pas toujours dans la poche, vous trouverez toujours du blé sur le marché mondial, mais le fer est déjà beaucoup plus dur à obtenir en début de partie (et essayez donc d’acheter des voitures pour voir). Il faut savoir qu’une puissance plus prestigieuse passe en priorité pour l’achat des ressources, ainsi, si vous êtes un tout petit état sans prestige, vous avez toutes les chances que les grands se soient déjà servis et qu’il ne reste plus rien Vous devrez vous faire aux caprices du marché, ou passer à l’action et aller chercher vous-même la ressource.
N’oubliez pas de faire des réserves de certaines ressources si vous les produisez, attendez par exemple d’avoir au moins 100 aciers avant de les vendre (voir plus ,c’est une question d’ambition et d’urgence).

Vous ne devez pas être effrayé par la faiblesse de l’économie de votre pays en début de partie, c’est une phase presque inévitable qui figure en quelque sorte le passage à l’age industriel. Vous verrez bientôt vos usines produire bien plus qu’elles ne le faisaient au départ et vos exploitations produire tellement que vos paysans ne demanderont qu’à être converti en artisans pour faire tourner vos usines. En gros, la mécanisation est votre copine.

A propos de mécanisation, vous allez voir un des trucs les plus handicapant en début de partie pour vous industrialiser : les pièces détachées ! Seule l’Angleterre les produit en 1836 et elle n’en vend pas beaucoup. Elles sont pourtant indispensables pour construire une usine. On ne pourra généralement les obtenir qu’en découvrant certaines technologies. La technologie permettant de construire des usines de pièces détachées peut-être une priorité pour une nation particulièrement industrielle.

Enfin, le dernier élément d’une industrialisation massive est le chemin de fer. Coûteux et long à construire, il va vous permettre d’augmenter le rendement de chaque région en bénéficiant. Vos régions auront des rendements très faibles au début et ils augmenteront avec l’amélioration du chemin de fer, cela doit être une de vos principales préoccupations. Le chemin de fer permet aussi un déplacement plus rapide des soldats et donne un bonus aux défenseurs d’une région (à ne pas négliger).

Lorsque votre économie sera stabilisée (voir lorsque vous gagnerez plein d’argent), vous pourrez augmenter vos dépenses ou diminuer les impôts. Le budget militaire est important car il augmente votre prestige et vos capacités de recrutement et d’autorité. La lutte contre le crime est souhaitable car l’apparition d’affaires illégales dans les provinces diminue leur rendement. Les dépenses sociales peuvent être très utiles pour calmer la population. Enfin, l’entretient des troupes, ça aide en cas de guerre, mais enfin ça vous vous en doutiez.
 

Lire la suite

Retour sommaire

 

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales